User avatar
SyncBerry
Posts: 77
Joined: Sat Sep 21, 2019 11:13 am
Location: France (S-W)

Pi[é?]colo sans WoL : P[r?]iSurector

Fri Jan 31, 2020 1:09 am

Bonsoir
J'ai pas mal bataillé pour contourner l'absence de WoL sur le PI (qui dit WoL sous entend distant). Je me suis rabattu sur un mode fonctionnement asynchrone : à 3h du matin pendant les heures creuses, une prise horloge programmable allume le PI pendant un bref moment (le minimum, 1/4h sur ma prise à 7€ - LeroyMerlin) un script à base de cron teste si le Pi a fini son boulot, et si oui il s'éteint.
Le bootloader est modifié selon la doc officielle :
WAKE_ON_GPIO=0
POWER_OFF_ON_HALT=1
ce qui permet au 3V3 de l'alim de s'éteindre. Lorsque le 3V3 disparaît, disparaît avec lui le courant de base d'un transistor qui alimentait un relais 5V dont le contact en parallèle sur celui de l'horloge maintient si besoin le Pi alimenté au-delà du quart d'heure minimal.

Le montage est dangereux !!! : il renvoie le secteur sur la sortie de l'horloge par une prise mâle via une multiprise. La seule façon que j'ai trouvé pour obtenir à la fois la consommation minimale et la possibilité de mettre le montage entre toutes les mains en toute sécurité, c'est d'empêcher de débrancher toutes les prises mâles pouvant présenter les 230V du secteur sur une de ses broches mâles (Même en s'arrangeant pour renvoyer le neutre en utilisant une prise principale non réversible (c.à.d 2 pôles+terre), on ne serait pas à l'abri d'un branchement sur une prise femelle murale mal câblée (c.à.d neutre à droite quand la terre est en haut)). En "veille", si on peut encore appeler ça ainsi, la consommation est inférieure à 1W (sur le 230V, c'est ce qui compte finalement) : strictement celle de l'horloge, impossible de faire moins. Pour limiter encore plus la consommation globale (donc celle durant les périodes d'activité) j'avais pensé réduire le courant nécessaire à l'activation du relais (~50mA sous 5V=>0,3W ramenés au 230V en tenant compte de 80% de rendement de l'alim. Je sais, c'est dérisoire, mais pourquoi se priver de cette économie si on peut) en utilisant un relais statique (~3mA sous 3V3=>0,012W au 230) : ça ne marche pas à cause du microscopique courant de fuite de tels relais qui suffit à recharger doucement le condensateur de filtrage de l'alim du PI, et lorsqu'il atteint un certain seuil de recharge, celle-là atteint les 5V requis pour le redémarrage du PI qui commence à booter, pompe toute l'énergie emmagasinée dans l'alim qui finit par s'écrouler... et le cycle recommence indéfiniment, toutes les 20s environ : c'est moche.

Pour la réalisation j'ai utilisé un boîtier de dérivations électriques (magasins de bricolage). La visserie M3 de verrouillage est bloquée au stop-vis frein-filet faible (Loctite ou autre). L'embase secteur, l'horloge, la multiprise et la prise secteur de renvoi seront avantageusement du type avec terre pour éviter les inversions pendant le montage. Ensuite il faut repérer à l'ohm-mètre les broches de l'horloge qui sont coupées par son contact, et aussi la correspondance entre broches mâles et femelles de la multiprise car c'est parfois contre-intuitif.
Première étape : démonter la multiprise pour trouver comment percer un trou de part en part à travers la prise secteur de renvoi : pile entre les 2 broches, ou à l'opposé de la terre selon la place disponible, sans fragiliser aucune des 2 prises. Il faudra peut-être, selon les modèles modifier ou supprimer les mécanismes obturateurs de protection (uniquement sur les prises à verrouiller). Si on doit faire un verrouillage transversal (voir schéma n°3) on peut utiliser des vis auto-taraudeuses à plastique/bois/tôle. Faire un avant trou pour éviter l'éclatement. Avant de refermer la multiprise il faut démonter l'horloge pour trouver aussi comment y verrouiller la multiprise. Et ainsi de suite jusqu'au verrouillage complet de l'ensemble. Aucune vis de verrouillage ne doit être accessible de l'extérieur. On termine donc par le boîtier de dérivation.
Pour sortir les 0, 3V3 et 5V du PI j'ai utilisé des mini XLR de chez REAN (marque de Neutrik). Le montage dans un boîtier FLIRC est très délicat, l'espace est compté et il faut meuler l'embase mâle pour un montage quasi affleurant au plus haut du boîtier.

[EDIT] : souvenir de construction : attention au positionnement de l'embase secteur sur le coffret : pensez que l'empilage l'horloge + multiprise sera déjà monté/verrouillé sur l'embase lors de la fermeture du boîtier. J'ai bien failli ne pas pouvoir le refermer à cause de la taille de l'horloge qui débordait au dessus des vis de fermeture du coffret... tout à la fin bien sûr quand tout est terminé :twisted:
Attachments
index.png
index.png (88.31 KiB) Viewed 566 times
0PriSurector.png
0PriSurector.png (152.52 KiB) Viewed 566 times
1PriSurector.png
1PriSurector.png (109.36 KiB) Viewed 566 times
Last edited by SyncBerry on Mon Jun 01, 2020 9:00 pm, edited 5 times in total.

User avatar
SyncBerry
Posts: 77
Joined: Sat Sep 21, 2019 11:13 am
Location: France (S-W)

Re: Pi[é]colo sans WoL : P[r]iSurector

Fri Jan 31, 2020 1:11 am

Suite des photos
Attachments
2PriSurector.png
2PriSurector.png (92.98 KiB) Viewed 563 times
3PriSurector.png
3PriSurector.png (100.85 KiB) Viewed 563 times
4PriSurector.png
4PriSurector.png (94.44 KiB) Viewed 563 times

User avatar
SyncBerry
Posts: 77
Joined: Sat Sep 21, 2019 11:13 am
Location: France (S-W)

Re: Pi[é]colo sans WoL : P[r]iSurector

Fri Jan 31, 2020 1:12 am

Fin
Attachments
20200105_145408.jpg
20200105_145408.jpg (235.8 KiB) Viewed 562 times

Return to “Français”