Le projet Android Pi


9 posts
by MOhadib » Fri Jul 27, 2012 8:01 pm
Je suis tomber sur cela sur le site d'information informatique silicon.fr

Révolution ARM : Android rend visite au Raspberry Pi

À contre-courant d’un progrès technologique qui laisse sur le carreau les configurations vieillissantes, l’adaptabilité du logiciel serait-elle le véritable pilier de la révolution ARM ? L’éventualité s’impose alors qu’un portage d’Android répète désormais ses gammes sur le Raspberry Pi.

Au prix d’un extrême effort d’allègement, l’OS mobile de Google emboîte le pas à un peloton de distributions Linux (dont récemment Raspbian) et investit un terrain qui ne lui était initialement pas promis au vu des limitations techniques du Raspberry Pi. Le défi du matériel a stimulé la créativité des développeurs, qui sont parvenus à compiler une version d’Android Gingerbread 2.3, basée sur Cyanogenmod 7.2 et optimisée pour consommer un minimum de ressources système.

Android Pi, c’est son nom, hérite d’un défaut temporaire : il ne gère pas l’accélération graphique. Si le délai de démarrage ne dépasse pas la minute, l’interface utilisateur est quasi inutilisable. Mais le processeur suffit à faire tourner Android. Autant de pistes ouvertes pour faire d’un téléviseur traditionnel une TV connectée.

Vers d’autres horizons

Sur le long terme, les travaux amorcés sur Cyanogenmod 9 devraient s’avérer plus fructueux grâce à la prise en charge de bout en bout de l’accélération graphique. Les développeurs ne s’y sont pas trompés et ont accouché d’un premier portage d’Ice Cream Sandwich 4.0. Le recours à une partition de type swap permet de fluidifier l’exécution de l’OS tout en composant avec les maigres 256 Mo de RAM du Raspberry Pi.

Il reste même 100 Mo de libres après l’amorçage, quoique les bugs d’affichage et les “kernel panics” se succèdent. Du grain à moudre pour les développeurs et des perspectives à foison pour le consommateur, qui pourrait retrouver l’usage de machines à la configuration modeste, grâce à des environnements de travail optimisés. Une porte ouverte au retour de l’ultra-léger RISC OS ?


Je ne sait pas si vous le saviez...donc je fait suivre l'info ;)
Voilà le lien vers le billet original: http://www.silicon.fr/revolution-arm-android-raspberry-pi-76939.html

Lien vers le site du projet Android Pi: http://androidpi.wikia.com/wiki/Android_Pi_Wiki
Posts: 50
Joined: Sun Jun 17, 2012 7:51 am
by marcoleptic » Sat Nov 03, 2012 4:23 pm
Il y 'à des personnes qui sont au courant du portage de l'android sous raspberry pi? Parce-que depuis Août, c'est le blackout total niveau info. Normalement ce devait être Broadcom qui devait s'en occuper, mais depuis qu'ils mis les sources pour le chipset graphique, j'ai un peut peur qu'ils est lâcher l'affaire.
Posts: 10
Joined: Tue Aug 07, 2012 8:53 pm
by mebepi » Mon Nov 05, 2012 10:57 pm
Bonjour,

Pourquoi vouloir Android sur le RPi?

Je peux vous dire qu'au même moment où j'ai commandé mon premier RPi j'ai aussi commandé un APC.io parce qu'il avait Android (et à l'époque) plus de mémoire que le RPi.

APC.io Android 2.3

J'ai aussi une clé MK802; Android 4.0.x

Voici mon retour d'expérience d'Android sur ce type de device:

Quelle horreur, Android à la souris et bien ce n'est pas le pied, Android c'est fait pour du tactile... pas pour de la souris. Avoir Android qui fonctionne oui et après?

Sur l'APC il faut installer le market 'manuellement' mais bon une fois le market en place comme ce n'est pas un périphérique officiellement reconnu plein d'applis ne sont pas disponible directement depuis Google Play Store (par exemple les applis officielle de Synology pour APC).
Sans compter que sur l'APC le webbrowser crash lamentablement... on ne sait pas l'utiliser juste pour surfer.

Ce problème se pose différemment sur le MK802 car là le market est pré-installé, mais toujours certaines applis ne sont pas disponible.

Le clavier physique connecté en USB, pas de bol seul english et chinois sont dispos (tant sur APC que MK802), vous êtes francophone il faut passer par des claviers alternatifs.(oui mais bon ils sont soivent prévu pour pour du tactile et pas pour du clavier physique) ou acheter un clavier qwerty USB (ou sans fil).

Les applis ne sont pas toute prévue pour rester gentillement en mode paysage, elle force le mode portrait et donc il faut encore avoir recourt à une appli pour empêcher le retournement de l'écran.
Sinon pas évident si on le branche sur sa télé LED de manipuler android en mode portrait... sans compter que certaines applis "tournent" l'écran à droite et d'autres à gauche.

Donc même si j'adore Android sur Smartphone ou Tablet, pas de doute pour moi, ce n'est pas vraiment fait pour une utilisations sur un "mini-PC".

L'APC.io est un projet moribond: effet d'annonce au moment de la sortie du RPi, ce truc est mort, quasi plus aucun signe de vie. La seule chose qui permet de l'utiliser c'est le portage de Raspbian (nommé Apricot) sur l'APC.io. Mais pas de bol, il n'y a pas encore de solution pour remplacer l'Android de base par Raspbian/Apricot.
Tout le monde espère le portage de XBMC sur cette plateforme mais bon faudrait pour cela que WonderMedia/Via qui sont derrière l'APC montre un peu plus de bonne volonté.

Le MK802+ est mieux que l'APC mais bon là aussi on retombe dans les travers d'Android sur "PC" et au final c'est plus comme un lecteur multimédia qu'il est utilisé, ou peut-être via le portage d'Ubuntu qui a été fait (même si perso celle-ci ne m'as pas vraiment convaincu).

En conclusion, le Raspberry Pi est un merveilleux outil tel qu'on l'a déjà maintenant qui n'a nul besoin d'un portage d'Android pour exister. Prenez le temps de découvrir les distros disponible (notamment Raspbian et Raspbmc par exemple pour la partie multimédia).

Si vous voulez de l'Android achetez une tablette, vous en tirerez plus de satisfaction que de vouloir l'utiliser au clavier à la souris sur un écran de télé. L'expérience devient vite agaçante... les applis Android ne sont pas prévue pour une utilisation efficace à la souris (par exemple parcourir une liste comme on le fait avec le doigt en la lançant pour la faire défiler avec la souris c'est pas aussi intuitif et pratique qu'avec le doigt).
Posts: 84
Joined: Thu Aug 02, 2012 10:32 pm
by marcoleptic » Tue Nov 06, 2012 2:01 am
A la base c'était juste pour savoir où c'en était. :shock:
Mais c'est vrais qu'Android pour une utilisation PC, c'est pas la joie. Par contre j'aurais bien aimer voir le portage de l'android 4.0 (plus dédier ARMCortex) sur ARM11 (sa sentait la bidouille). Après j'avoue que si je devais faire une tablette tactile avec le raspberry, je partirais plus sur débian et enlightenment.
Et non je ne suis pas fan d'Android, j'était juste curieux :?
Posts: 10
Joined: Tue Aug 07, 2012 8:53 pm
by mebepi » Tue Nov 06, 2012 10:40 am
Si tu veux voir ce que donne le port d'Android sur un processeur ARM, regarde du côté du MK802.

https://www.miniand.com/products/MK802% ... 0Mini%20PC

J'ai parlé de l'APC.io et du MK802 car justement ils sont tous basé sur un processeur de type ARM.
Posts: 84
Joined: Thu Aug 02, 2012 10:32 pm
by Zoolander06 » Tue Nov 06, 2012 10:56 am
Android peut avoir un intérêt pour une utilisation Media Center : la preuve, Google vend des périphériques de ce type sous Android.

Après, c'est sur que si on se content de compiler l'AOSP, on obtiens un système pas du tout optimisé...

Mais Android est suffisamment souple pour être adapté à l'utilisation sur un écran de télé et avec une télécommande !

Le seul truc, c'est que pour ça, faut une équipe de devs motivés et du temps.

Par contre, toujours dans une optique Media Center, je vois un intérêt à Android (par rapport à XBMC) : pouvoir switcher facilement de l'application du media player à un émulateur, ou à un jeu, par exemple, et tout ça avec la télécommande. Avec XBMC c'est officiellement possible, mais ça demande quand même un gros investissement et des compétences que tout le monde n'a pas pour tout faire tourner de façon stable :)
Posts: 203
Joined: Fri Oct 26, 2012 3:25 pm
by marcoleptic » Tue Nov 06, 2012 5:00 pm
Le portage d'Android 4.0 n'a pas encore était fait (je peut dire des conneries) sur des ARMv11. Le problèmes c'est que le ARM cortex est un processeur applicatif qui est conçue pour rendre la vie au déve plus simple et d’accélérer la conçeption . Si on regarde les cubieboard, Gooseberry, Hackberry... Ce sont tous des projet issue de rhombus-tech.net( http://rhombus-tech.net/ ) et surfant sur la vague du raspberry-pi en s'imaginant qu'une communauté vas tout leur mâchés (ditrib, promotion,...). Sa aurais était sympas de savoir qu'une grosse boite,Broadcom, s'adapte à une communauté open source et s'implique dans ces projet.
De plus le raspberry est conçue de manières à être le plus accessible possible: surtout du jeune padawane au cador des cross-compileur. Et que la meilleur que l'on peut leur offrir, ce n'est pas une plateforme avec juste débian qui tourne dessus (même si je reste un grand fan de débian).

Donc si de courageux développeur sont motiver pour faire ce portage, moi je suis quand même près à les aider.
Posts: 10
Joined: Tue Aug 07, 2012 8:53 pm
by mebepi » Tue Nov 06, 2012 5:41 pm
@marcoleptic,

Va relire ceci:

http://www.raspberrypi.org/archives/1700

Tu verra que le port a été fait que c'est très lent.

Broadcom supporte la communauté, c'est la toute première fois que pour le RPi on va avoir accès à toutes les sources!

http://www.raspberrypi.org/archives/222

Zoolander06,

Quelque soit l'OS tout est théoriquement possible si on investi du temps.
XBMC est aussi disponible sous Android...
Mais avec XBMC sous Raspbian tu as aussi des gens qui ont intégré les emulateurs de jeux d'arcade. Donc tu arrives à avoir aussi la même chose... maintenant si tu es fan d'Angry Bird je comprends que tu ai besoin d'Android pour ton MediaCenter. :lol:
Mais pose toi la question de réellement jouer avec un jeu prévu pour Android avec la télécommande de ta télé... tu verra que ce n'est pas facile et que le "gameplay" sera franchement diminué.

Je rêvais aussi d'avoir Android à toutes les sauces mais une fois que tu as réellement testé avec un clavier multimédia tu déchantes. Mieux vaut avoir l'OS qui réponds le mieux aux besoins exprimés.

Mais bon avec le sortie des RPi avec 512 MB de ram cela va certainement permettre un peu à ICS de respirer un peu plus sur le RPi.

Remarque à tous: ne pas se laisser piéger entre le numéro accolé au nom ARM et la version des instructions qu'il supporte:

http://en.wikipedia.org/wiki/ARM
Posts: 84
Joined: Thu Aug 02, 2012 10:32 pm
by marcoleptic » Wed Nov 07, 2012 1:32 am
-j'avais pas vue que l'APC c'était du ARMv11, sorry
- ARMcortex et ARMv11 c'est pas les même (c'est dommage, le wiki n'est pas très complet) le gros avantage du ARM11 c'est qu'avec des perf identique c'est un cout diviser par 2 par rapport au cortex. Même si la tendance s'inverse.
-Je vais pas batailler, mais si je veux un android c'est pour utiliser avec le connecteur CSI, c'est pas pour jouer avec des piaf.
Par contre c'est vrais que le portage de Android est franchement un succès :lol: . (15 min pour entrer dans le menu).

PS: Faites gaffe avec Wikipédia, c'est bien pour dégrossir une définition mais vérifier toujours les sources par vous-même.
Posts: 10
Joined: Tue Aug 07, 2012 8:53 pm